Comment ouvrir un FOOD TRUCK ?

par Miriam DESQUESNES | avr. 17, 2020 | | 0 commentaires

Vous voulez ouvrir votre propre food truck mais vous recherchez des réponses pour mener à bien votre projet ? Excellente idée ! Le concept de street food séduit de plus en plus de consommateurs dans une époque où le temps de repas est de plus en plus court. Ainsi, il existe une réelle demande sur marché de la restauration rapide pour les concepts street food nomade ! C'est une excellente nouvelle pour votre projet mais vous devez respecter quelques étapes. Ainsi, vous trouverez dans cet article 6 points importants pour ouvrir votre Food Truck !

 

1- Qu'est-ce qu'un Food Truck ? comment ouvrir un food truck conseil astuces adial-01

Food truck Kesako ?

Il s'agit aujourd'hui d'un concept très anglophone mais qui est aussi vieux que la restauration ! "Food" signifie "nourriture" et "truck" signifie "camion". Littéralement, il s’agit d'un point de vente mobile où l'on propose de la restauration rapide à emporter. Le food trucker fabrique et vend ses produits dans son camion, qu'il s'agisse de sandwichs, pizzas, smoothies, salades... Il existe de nombreux types de food truck vous pouvez donc proposer aussi bien des soupes que des frites ou des crêpes. Aussi, le food trucker doit être organisé, rapide et doit avoir la fibre du contact humain ! 

Définir votre concept de Food Truck !

Avant de vous lancer dans les démarches administratives, réfléchissez bien à votre food truck ! Est-ce que votre concept est bien cadré ? Quels produits souhaitez-vous vendre ? À qui ? et comment ? Votre food truck devra se positionner par rapport à la demande des consommateurs de votre zone. Ainsi, il est possible qu'un food truck spécialisé dans les galettes bretonnes fonctionne mieux en bord de mer ou inversement. Cela, c'est à vous de le découvrir en réalisant une étude de marché de votre secteur. Il existe des sites officiels afin de vous aider au mieux à réaliser votre étude. Par exemple, sur le site de Insee, vous trouverez un outil nommé ODIL. Cet outil vous propose des études et sondages professionnels, gratuits sur plus de 730 secteurs différents. D'autre part, ODIL vous aidera à réaliser une enquête sérieuse en fonction de la zone géographique, du secteur, ou encore de la typologie de vos cibles.

La clef de la réussite de votre Food truck tient dans l'adéquation entre le besoin de votre cible et le produit que vous leur proposé. En effet, ce produit doit répondre aux caractéristiques des potentiels clients !  Par exemple, si vous êtes face à une population végétarienne, inutile de proposer des hamburgers au bœuf....

Une fois votre idée bien cadrée, vous pourrez réaliser plus facilement votre étude de marché. Cette dernière vous permettra de réaliser un business plan réaliste et efficace !


2- Trouver le financement de votre food truck.

Vous avez validé l'idée de votre food truck et vous avez maintenant la certitude qu'une clientèle existe pour celui-ci. Il reste à financer ce merveilleux projet ! Il existe de nombreuses manières de soulever de l'argent pour créer votre food truck mais rare sont les solutions faciles. Ainsi, pour convaincre votre investisseur vous allez devoir lui prouver que votre food Truck vaut la peine d’être financé. C'est précisément pour cela que votre étude de marché et votre business plan doit être les plus complets. Gardez à l’esprit qu’il peut y avoir plusieurs manières de financer votre food truck. Il faut donc vous lancer dans plusieurs solutions.

Solutions de financement Food Truck :

  • Prêt professionnel auprès d'une banque,
  • L'apport personnel (d'un associé ou d'un donateur bienveillant...)
  • Les aides de l'état du type exonération d’impôt pour la création d'entreprise. Par exemple : loi ACRE 2019 ou encore la NACRE (Nouvel Accompagnement Pour la Création et la Reprise d’Entreprise), dans le cadre d'un parcours de recherche d'emploi...
  • Les subventions officielles, elles peuvent venir du gouvernement ou des collectivités dans le cadre des plans économiques. Ainsi, chaque structure possède ses propres subventions et certaines restent très discrètes. L'idéal est de contacter directement les institutions locales, comme les CCI, Chambres des métiers et de l'Artisanat ou encore les siège de région.
  • Le crowdfunding ou financement participatif, peut se présenter sous la forme de dons, d'un prêt ou d'un investissement. Il existe plusieurs plateformes pour créer votre cagnotte. Par exemple :

  • Les business Angels, ou des investisseurs qui aident des petites structures à se construire en leur apportant de l'argent mais aussi des précieux conseils.
  • Concours ou bourses de création d'entreprise.
  • Le leasing, ou crédit-bail, est proposé par une banque, par exemple. La banque achète le bien et vous loue le matériel ou le camion ainsi obtenu. Le leasing peut aider à la création d'un food truck et pour le renouvellement du matériel dans quelques années.

3- Choisir son camion food Truckzapi neche cuites au feu de bois dunkerques 2020

Sélectionner son camion et bien aménager votre espace de travail sont des facteurs clef de réussite ! En effet, votre efficacité de travail sera déterminée par l'organisation dans votre camion. Au moment du coup de feu, vous devrez rationaliser vos mouvements et temps de fabrication pour éviter l'attente et satisfaire vos clients pressés.

Comment choisir son food truck ?

Un camion Food Truck d'occasion peut coûter entre 30 000 et 60 000 €. Il faudra penser qu'à ce budget d'achat initial s'ajoutera les frais d'essence (Entre 200€ et 400 €/mois) et l'entretien du véhicule. D'après addict group, plus de 66% des camion Food truck achetés en 2017 étaient des véhicules d'occasion. Ces véhicules sont plus abordables mais auront un entretien mécanique plus grand qu'il faudra financer.

D'autre part, vous devrez dresser la liste de l'équipement pour l'aménagement du food truck :

  1. La conservation (Armoire réfrigérée, congélateur,) et le rangement des denrées alimentaires sèches,
  2. Les outils de cuisson en fonction de votre concept (Grill, friteuse, crêpière, cuiseur-vapeur, plaque à induction...)
  3. Le rangement des ustensiles de cuisine et de tous ce qui entrera en contact avec les aliments,
  4. Le matériel lié à l'hygiène (Vous êtes tenu de garantir la sécurité alimentaire de vos consommateurs aussi, vous devez respecter le Un guide de bonnes pratiques d'hygiène au même titre que n'importe quel restaurant.
  5. Le matériel lié à la sécurité (Vous êtes soumis aux mêmes règles de sécurité qu'un restaurant, aussi vous devez avoir un uniforme en coton pour éviter les brûlures mais aussi un extincteur homologué et encore une couverture anti-feu... )
  6. Optionnel : une petite terrasse mobile devant votre Food Truck. Cela dépendra du lieu choisi mais dans tous les cas, vous devez avoir l'autorisation pour vous installer quelque part mais aussi pour installer de l'équipement autour de de votre camion.

Organiser l'espace du camion ! 

Pour faciliter le choix de votre camion, il convient de dresser la liste de vos besoins et de le choisir en fonction de cela. Néanmoins, votre budget vous obligera peut-être à faire des compromis et le camion sera certainement diffèrent de celui de vos rêves. Il faudra donc vous organiser au mieux dans ce nouvel espace de travail ! Maintenant que vous avez bien définit votre projet Food truck et que vous savez parfaitement quoi proposer, où, comment et quand... vous allez pouvoir organiser les points suivants :

  1. Comment agencer votre équipement pour un accès rapide et facile ?

  2. Comment rationaliser les tâches à faire au moment du service ?
  3. Que pouvez-vous préparer d'avance pour la mise en place du service ? Comment stoker cette mise en place de manière ergonomique ?
  4. Anticiper les problèmes en listant tous les cas qui vous viennent à l'esprit et établir un plan de solution. Vous ne pourrez pas tout penser mais vous pouvez vous préparer ! Par exemple, comment procéder si vous vous blessez pendant le service ?

4-Les démarches administratives

L'emplacement du food truck

Choisir le bon emplacement pour son food truck est primordial. Pour cette raison, vous devez veiller à ce que l'étude de marché soit attentive à la zone géographique et ses interactions avec les potentiels consommateurs. Ainsi, au moment des démarches administrative, vous devez veillez à respecter les règles relatives au commerce ambulant. À ce titre, vous devez obligatoirement faire une demande pour une carte de commerçant ambulant. Ainsi, cette cartes vous autorisera à pratiquer votre métier sur différents, mais toujours avec l'autorisation du propriétaire ou de la collectivité.

Pour obtenir la carte de commerçant ambulant, vous devez faire une déclaration préalable auprès de Chambre des Métiers et de l’Artisanat, en remplissant une déclaration préalable d'une activité commerciale ou artisanale ambulante. Une fois que cette formalité sera acquise, vous pourrez obtenir l'autorisation d'occuper un lieu auprès d'un gestionnaire ou d'un propriétaire. Il va sans dire que vous êtes obligé d'avoir l'autorisation pour travailler sur le lieu, même s'il ne s'agit que d’une soirée dans la semaine. Cette autorisation doit prendre la forme d'une autorisation de stationnement ou d'un permis de voirie passant sous l'exercice de la loi des "Ventes sur la voie publique". Dans ce cadre, vous devez faire une demande officielle avec une formulaire cerfa 14023*01, auprès de la collectivité compétente :

  • La mairie dans le cas du domaine publique de la commune,
  • La département si l'emplacement est situé sur une route départementale,
  • La DIR (Direction interdépartementale des routes) dans le cas d'une route nationale ou d'une autoroute (mais vous pouvez oublier la dernière...)

Pour bien choisir l'emplacement de votre food truck observez attentivement les points suivants :

  1. Veillez à ce que l'emplacement subisse un flux passant. Sans quoi vous risquez de ne voir personnes et personne ne vous verra.
  2. L'emplacement doit être facile d'accès. L'idéal est de s'installer sur un parking bien identifié par les consommateurs. Par exemple, un parking d'un centre commercial (avec l'accord de la direction et dans le respect de la concurrence, c'est plus fréquent qu'on ne le crois).
  3. Ce point nous amène à l'intérêt de l'emplacement et son attractivité. Vous devez veiller à ce que vos produits ne subissent pas une concurrence directe mais vous pouvez parfaitement profiter d'un emplacement où l'activité commerciale est forte ! C'est une bonne manière pour vous de profiter de l'attractivité des autres commerces, tout en proposant votre commerce pour participer au dynamisme de l'emplacement.
  4. Bien connaitre la clientèle qui viendra sur l'emplacement. En effet, d'une zone à l'autre, il est possible que vos produits "star" ne soient pas les mêmes.
  5. Bien connaître les aménagements urbains à venir afin de faciliter l'accès de vos clients mais aussi le vôtre.
  6. Soyez cohérent avec votre business modele, en effet, si vous proposez un produit bio, gourmet, healthy, de première qualité... vous aurez tout intérêt à vous placer dans des zones où les consommateurs payer le prix de vos chef-d ’œuvres.

Création d'entreprisecréation entreprise food truck

Créer son entreprise est devenu plus simple depuis la naissance du CFE (Centre de Formalité des Entreprises). Il s'agit de votre premier interlocuteur pour les formalités administratives. Ce centre vous aidera à trouver plus facilement votre statut, votre secteur d'activité et les différentes démarches à effectuer. De cette même manière, le Pôle Emploi et les programmes des collectivités peuvent vous aider à créer votre entreprise. Non seulement ils vous aident administrativement mais il existe aussi des aides financières ou stratégiques dans certains départements : Renseignez-vous auprès des CCI, Chambres des Métiers, Régions...

Dans tous les cas, pour créer votre food truck, vous allez devoir faire les démarches administratives suivantes :

  • Choisir le statut juridique de l'entreprise en création (Immatriculer votre entreprise, obtenir un Kbis, payer le Coût de la création d'une entreprise...),
  • Valider les modalités de financement,
  • Obtenir les autorisations et permis pour faire du commerce ambulant.

5-Les formations et normes dans la restauration ambulante

Les formations pour ouvrir un Food Truck sont les mêmes que pour la restauration en général : Tout dépendra donc du concept de votre food truck. Par exemple, dans le cas d'un food truck à pizzas, vous pourrez trouver des formations auprès de centre de formation des pizzaïolos.

Officiellement, vous n’avez besoin d’aucun diplôme pour ouvrir un food truck, cependant, vous allez avoir besoin de connaissances pour que votre projet réussisse ! Vous pourriez être autodidacte et savoir tout de vous-même mais les normes d'hygiène sont sérieuses et vous ne pouvez pas faire l'impasse de certaines choses et encore moins les improviser. Par exemple, connaître les températures obligatoires des réfrigérateurs, congélateurs, connaître des dangers des contaminations par croisement... tout cela doit s'apprendre. Ainsi, vous devez savoir comment protéger votre clientèle d'une intoxication alimentaire ! En d'autres mots, vous devez connaître l'Haccp (Hazard Analysis Critical Control Point), soit les normes internationales relatives à la sécurité alimentaire, et ses applications.

En tant que restaurateur ambulant vous devez donc connaître :

  • Le savoir-faire nécessaire à la bonne gestion d’un poste de cuisine
  • La gestion du matériel, son entretien...
  • Les techniques de base de la fabrication de vos produits,
  • Les règles nécessaires à la bonne gestion de son activité,
  • Le plan de maîtrise sanitaire.

À titre d'exemple : Voici un lien pour le financement d'une formation de pizzaïolo.

 

6-Communiquer pour une ouverture réussie

Communiquer est important dans monde hyper concurrentiel. Aussi, pour attirer les consommateurs, vous devez vous faire connaitre : Il faut donc bien communiquer ! Cette communication doit être adaptée à votre cible et se démarquer des autres concurrents.

  1. Construire une image de marque qui vous ressemble et qui parle aux consommateurs. Il s'agit de votre nom, logo, charte graphique, valeurs véhiculées par votre food truck... tout cela doit être figé dans le temps sans quoi vous risquez d'embrouiller vos clients.
  2. Présentez-vous au monde ! Personne n’attend votre super food truck de soupes bio ?! Alors, il faut le crier sur tous les toits ! La presse locale aime ce genre d'actualités, vous pouvez donc contacter les journaux du coin pour bénéficier d'un article au moment de votre lancement.
  3. Déployez votre communication digitale. Le plus facile est de créer une page Facebook avec vos informations importantes, le numéro de téléphone, les horaires et les jours avec les emplacements, le menu, les offres promotionnelles, les événements... L'idéal est d'avoir un site web avec une fiche google à jour mais cela n'est pas toujours facile pour tous. Dans tous les cas, faites simple et réaliste dans le temps.
  4. Créer un événement d'ouverture ! Rien de plus agréable que de se réunir pour fêter l'ouverture de votre food truck. Vous pouvez proposer un évènement convivial pour vous présenter auprès des consommateurs et présenter les produits de votre food truck. Evidemment, vous veillerez à prendre des photos et à partager tous les événements sur votre réseaux sociaux.
  5. Dialoguez avec les acteurs voisins afin de créer des partenariats mais aussi pour bénéficier des réseaux.

  

Rechercher

    Test de Cuisson