Quel budget pour ouvrir une pizzeria ?

par Matthieu LEGOUPIL | juin 8, 2021 | | 0 commentaires

Vous avez toujours rêvé d’ouvrir votre propre pizzeria, mais hésitez encore à investir ? Vous avez raison : déterminer la rentabilité de votre projet est une étape importante avant de vous lancer. Il s’agit de bien évaluer l’équilibre entre l’investissement dans votre pizzeria et le chiffre d’affaires qu’elle générera. À travers cet article, nous vous donnons toutes les clés pour évaluer la rentabilité de votre pizzeria. Que cela soit le coût de revient, le loyer du local, les charges sociales ou encore la communication, vous aurez ici tous les conseils pour bien évaluer le budget de votre projet. 

Budget-pour-ouvrir-une-pizzeria.000

1. Les frais administratifs (comptabilité, enregistrement société)

  • L’écriture et la lecture des documents de gestion ne sont pas choses aisées pour un néophyte. Il importe donc d’être accompagné par un professionnel qui vous guidera dans vos démarches. Certains interlocuteurs apportent des aides gratuites (Bpifrance, Direction générale des entreprises, CCI…), alors que d’autres font payer leurs services (expert-comptable, avocat …).

Budget-pour-ouvrir-une-pizzeria.001a
  • Les frais de greffe : l’ouverture d’une pizzeria requiert un certain nombre de démarches obligatoires à effectuer afin de donner une existence légale à votre entreprise. Il faut déclarer son activité et demander son immatriculation pour s’identifier auprès des administrations (organismes sociaux et services fiscaux) avec lesquelles vous serez en contact au quotidien. Toutes ces formalités de création sont plus simples maintenant et le Centre de Formalités des Entreprises sera votre interlocuteur unique (CFE de la CCI). C’est lui qui centralise tous les documents et les transmet aux différents organismes et administrations intéressés. Il est possible de s’enregistrer en ligne sur le site www.guichet-entreprises.fr. Les frais de greffe dépendent de la forme juridique choisie pour votre pizzeria.

  • Vous devez rédiger les statuts et désigner les dirigeants. Si vous décidez de sous-traiter la rédaction des statuts de votre pizzeria à un professionnel (un expert-comptable, un avocat…), le coût de la prestation dépend des caractéristiques de la création d’entreprise (la forme juridique, le nombre d’associés …).

  • Vous devez obligatoirement déposer le capital social sur un compte bloqué de la société le temps de l’immatriculation. Les frais varient en fonction du prestataire choisi (la banque, le notaire ou la caisse des dépôts et consignations). Vous procéderez ensuite à l’enregistrement gratuit des statuts auprès du centre des impôts. 

  • Votre pizzeria doit faire l’objet d’une publication d’une annonce légale dans un journal habilité. Le coût varie en fonction du département, du journal choisi et de la longueur de l’annonce.

  • Vous devez souscrire à différents contrats d’assurance pour sécuriser votre activité. Certaines assurances « pros » sont indispensables et certaines sont obligatoires. Nous vous conseillons de prendre contact avec plusieurs professionnels et de comparer les contrats proposés. 


2. La rémunération du personnel (salaire, charge sociale)

Il est important d’appréhender le coût total d’un salarié pour anticiper vos dépenses et connaître votre capacité à embaucher. Le coût global d’un salarié comprend deux éléments :

Budget-pour-ouvrir-une-pizzeria.002

  • La rémunération brute du salarié (salaire correspondant à la rémunération d’un salarié avant déduction des charges sociales et fiscales).
  • Le coût patronal (composé des cotisations patronales).

L’employeur collecte les charges salariales et les reverse aux organismes sociaux. Globalement, elles sont composées des cotisations de retraite, chômage, vieillesse et maladie. Elles représentent environ 22 % du salaire brut.

3. La formation pour devenir pizzaiolo

Budget-pour-ouvrir-une-pizzeria.003La formation pizzaiolo n’est pas obligatoire pour exercer, mais elle est fortement recommandée pour garantir une certaine qualité à vos clients et donc un bon fonctionnement de votre entreprise. Vous pouvez trouver une école française dispensant une formation pizzaiolo. Ces écoles proposent des stages d’une durée de 5 jours en moyenne alliant pratique et théorie. Le coût de la formation varie entre 1200 euros et 1400 euros. Cette formation vous permettra d’acquérir les procédés essentiels au métier : le choix des farines, des matières premières, les techniques de malaxage et de mise en forme, les conditions de stockage, les modes de cuisson, le matériel du pizzaiolo…

En revanche, d’autres formations sont obligatoires avant l’ouverture de votre pizzeria :

  • Le Permis d’Exploitation s’obtient en même temps que la licence restaurant. Il s’agit d’une formation obligatoire destinée aux exploitants d’un établissement proposant des boissons alcoolisées à ses clients. Le coût peut varier entre 195 euros et 440 euros.

 

  • Vous avez pour obligation d’avoir au moins une personne justifiant d’une formation en matière d’hygiène alimentaire dans votre effectif. Le coût de la formation qui dure deux jours, varie entre 250 euros et 500 euros. Elle doit être réalisée par un organisme enregistré auprès de la DRAAF (renseignez-vous auprès de votre CCI).

4. Le local (achat ou location, électricité, eau)

Budget-pour-ouvrir-une-pizzeria.004

Le plus gros investissement pour ouvrir une pizzeria concerne le local.

 Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Vous pouvez reprendre un restaurant existant, vous achetez dans ce cas le fond de commerce (c’est à dire l’activité) et, le cas échéant, les murs.
  • Vous pouvez reprendre un local commercial à louer, vous achetez alors un « droit au bail » au locataire sortant. Le contrat de bail commercial est un régime particulier qui tente de protéger les restaurateurs. Vous devez prévoir les dépenses relatives à l’acquisition du droit au bail, à la rédaction du bail et au dépôt de garantie.

Quel que soit votre choix, l’emplacement de votre local sera important pour la rentabilité de votre pizzeria. Vous devez prendre en considération les éléments suivants : le loyer, la population à proximité de votre pizzeria, la population de passage, l’accessibilité de l’emplacement, mais également de la pizzeria, l’environnement marchand qui entoure votre pizzeria, la concurrence.

De plus, une pizzeria est particulièrement « énergivore », notamment avec les équipements de cuisson, les groupes frigorifiques, mais aussi l’éclairage, le chauffage et la ventilation. En investissant dans du matériel adapté, il est possible de réaliser des économies d’énergie non-négligeables pour votre pizzeria. Nous vous conseillons de choisir avec le plus grand soin votre fournisseur d’énergie pour être certain de bénéficier dune offre adaptée à vos besoins et à votre budget.

5. Ameublement de la salle, four à pizza et aménagement de la cuisine

L’ouverture d’une pizzeria implique de chiffrer très précisément le coût total que représente votre équipement, ce qui vous permettra de procéder à vos achats sans dépasser votre budget. Cette étude détaillée des investissements prévisionnels, doit être cohérente avec les prévisions de production annuelle.

Budget-pour-ouvrir-une-pizzeria.005

 

Il faut chiffrer :

  • L’aménagement de la cuisine
  • Le matériel en cuisine
  • L’ameublement de la salle
  • La caisse enregistreuse et le logiciel
  • L’enseigne extérieure, la terrasse

Il est également nécessaire d’effectuer une comparaison entre le four à gaz, le four électrique et le traditionnel four au feu de bois (il présente des économies d’électricité, mais devra être allumé plusieurs heures avant le début du service).

6. Vos matières premières (coûts aliments)

Il faudra anticiper le coût des matières premières de chacune des pizzas que vous souhaitez proposer afin de calculer le coût de production et en déduire la marge brute. Pour calculer ce coût de revient, nous vous recommandons de diviser la somme des charges directes (liées à la fabrication d’une pizza), et des charges indirectes (qui concernent le fonctionnement de votre pizzeria) par la quantité de pizzas vendues.

Il faudra bien évidemment ajouter la marge que vous souhaitez indexer sur le prix de la pizza afin que vous puissiez dégager du bénéfice à la vente. En règle générale, la marge est comprise entre 20 % et 30 % pour la fabrication d’une pizza traditionnelle.

Budget-pour-ouvrir-une-pizzeria.006

7. Le marketing et la communication (site web, flyer, publicité sur les réseaux sociaux)

Il est aujourd’hui crucial d’être présent sur internet. Il convient donc de prévoir les dépenses liées au marketing et à la communication afin de faire connaître votre pizzeria.

Dans un premier temps, si vous ne souhaitez pas investir dans un site internet, vous pouvez opter pour les réseaux sociaux (créer votre page entreprise sur Facebook et/ou Instagram). Ils permettent de gagner en popularité, de fidéliser votre clientèle et c’est plus économique que la création d’un site internet.

Budget-pour-ouvrir-une-pizzeria.007

Vous pouvez également donner de la visibilité à votre pizzeria dès son ouverture avec la création dun site internet. Il faut prévoir le coût de lachat de lURL, de la création et de lhébergement du site. De plus, il ne suffit pas davoir un site web, il convient de réaliser un travail de référencement pour créer du trafic et pour être visible sur la première page Google. Cela demande de la connaissance et du temps, vous pouvez faire appel à une agence spécialisée en référencement SEO, mais cette solution peut être relativement coûteuse.

Budget-pour-ouvrir-une-pizzeria.008Si vous pensez que ces démarches restent un peu complexes et qu’elles vous demanderont trop de temps, il existe d’autres moyens de distribuer des pizzas, comme la distribution automatiques de pizzas artisanales qui se développe un peu partout en France et à l’étranger.

Cette activité demande moins de démarches et permet de conserver une très belle rentabilité. Vous pourrez distribuer des pizzas 24h/24 et 7j/7, limiter les charges sociales, gagner du temps, tout en proposant un service de qualité.

 Le distributeur automatique de pizzas peut aussi permettre de développer l’activité de votre pizzeria principale, vous avez l’opportunité de faire des ventes additionnelles quelle que soit l’heure de la journée.

 

Adial distributeur automatique de pizza

 N’hésitez plus, contactez le leader de la distribution automatique de pizzas artisanales : ADIAL.

 Tél. : 02 31 65 25 25

commercial@adial-france.com


 

 

 



 

Rechercher

    Test de Cuisson